Le paradoxe de l’œuf ou la poule, vous connaissez?

C’est un très ancien paradoxe qui se questionne sur ce qui est apparu en premier. Si vous répond que c’est l’œuf, alors qui a pondu cet œuf? Si on répond la poule, eh bien une poule sort bien d’un œuf.

Constatez-vous le même principe dans le marché de l’emploi en gestion de projets? Vous ne réussissez pas à être convoqué à une entrevue d’embauche, car vous n’avez pas assez d’expérience, mais vous n’avez pas assez d’expérience… car vous n’avez pas encore officiellement travaillé en gestion de projet.

Comment arrêter ce cycle? Il existe des solutions pour vous qualifier comme compétent et motivé auprès des recruteurs. De plus, considérant la pénurie de main d’oeuvre qu’on vit actuellement, une simple action de votre part peut accélérer votre carrière.

 

Débuter avec un poste de contrôleur ou de gestionnaire de projet?

Si vous ne savez pas ce qu’est un contrôleur de projet, communément appelé PCO, cet article vous aiguillera.

Voyons les exigences d’embauche de chaque poste, selon le marché de l’emploi actuel (évidemment, cela peut changer selon les organisations et les secteurs d’activité, mais nous nous basons sur la moyenne afin de ne pas alourdir le texte).

Le gestionnaire de projet doit connaitre les bonnes pratiques de la gestion de projet et avoir de l’expérience en planification et en gestion des activités. Il doit être capable de résoudre les enjeux et les imprévus, et de savoir s’adapter afin de travailler avec tous les membres de l’équipe du projet, les parties prenantes et les fournisseurs. Enfin, il doit être un habile communicateur et négociateur et savoir comment bien présenter le statut du projet selon l’interlocuteur.

Et les aptitudes demandées pour un PCO? Le contrôleur de projet doit connaitre les activités et les outils reliés au suivi et au contrôle du plan de projet. Par exemple : contrôler les feuilles de temps des ressources, fournir des rapports financiers et le statut à jour des activités du projet, faire l’analyse des indicateurs de performance et proposer des actions de changement pour remettre le projet sur les rails au besoin.

Évidemment, le rôle du gestionnaire de projet et du PCO est beaucoup plus complexe que cette courte énumération. Le PMBOK 6 fait plus de 500 pages pour faire état des 10 domaines de compétence, après tout! Le point de cet article est plutôt de démontrer que les habiletés du gestionnaire de projet sont orientées vers la communication, la gestion d’équipe, le leadership et le sens politique, et ce davantage que ce qui est requis pour un PCO. Et quelle est la base de cette communication efficace par le gestionnaire de projet? Une maitrise exceptionnelle des méthodologies et outils, un savoir-faire technique hors-pair et un contrôle de son projet, c’est la raison pour laquelle le PCO et le gestionnaire de projet vont de pair.

Un poste de PCO est donc plus facile à décrocher pour les professionnels débutant une carrière en gestion de projet, car la maitrise des connaissances techniques de ce rôle est ce qui sera évalué tout au long du processus d’embauche.

 

Comment trouver mon premier emploi comme PCO?

Je me fais souvent poser la question, mais comme c’est souvent le cas en emploi, il n’y a pas de « solution magique ». Développer vos connaissances techniques en gestion de projet est plutôt accessible avec la source inépuisable d’informations sur le sujet. Vous pouvez vous instruire via des livres sur le sujet comme le Guide du PCO, consulter le PMBOK 6 ainsi que tous les autres outils en ligne disponibles gratuitement aux membres par le Project Management Institute (PMI), Le tout, sans avoir aucune expérience de travail en gestion de projet requise.

Il est également possible de prendre la voie rapide avec une formation spécialisée pour les aspirants et actuels contrôleurs de projet, obtenez le plan de la formation ici.

Ensuite, décrocher un emploi (n’importe quel type d’emploi!), demande en général beaucoup d’efforts et de persévérance. Vous devez vous transformer en « chercheur d’emploi professionnel » y consacrer beaucoup de temps et développer des stratégies afin d’accéder au poste de vos rêves.

 

Le top 8 des conseils pour décrocher un mandat comme PCO

#1 Maitrisez les bonnes pratiques de la gestion de projet

Parlez le même langage que les gestionnaires de projets en connaissant au minimum toutes les phases et la plupart des processus en gestion d’un projet.

 

#2 Expérimentez un ou plusieurs logiciels de gestion de projet

Il existe une quantité énorme de logiciels utilisés par le marché. Le plus accessible est le MS Project.

 

#3 Faites valoir vos connaissances sur Excel

Les tableaux croisés, les graphiques… très utile pour la création de rapports et de tableaux de bord!

 

#4 Développez votre réseau professionnel

Le marché de la gestion de projet est très dynamique au Québec! Les chapitres locaux québécois du PMI, PMI-Montréal et PMI Lévis-Québec, organisent plusieurs événements de développement professionnel et de réseautage. Si ce n’est déjà fait, suivez-les!

 

#5 Faites-vous connaitre

Inscrivez-vous dans la base de données de PM Finder, c’est une firme spécialisée en placement de ressources en gestion de projet.

 

#6 Impliquez-vous

Obtenez une première expérience de PCO… comme bénévole! Les organisations sans but lucratif ont souvent besoin d’experts en gestion de projets. Aidez-les à mieux planifier, à contrôler les coûts des projets, à documenter les projets, etc. Puis ajoutez cette expérience sur votre profil Linkedin!

 

#7 Améliorez vos aptitudes non techniques (soft skills)

Oui, oui, je sais bien ce que j’ai écrit plus haut sur la maîtrise prioritaire de la technique pour un PCO. Rien ne vous empêche d’améliorer vos habiletés en communication, travail d’équipe, présentation en public, gestion des conflits et j’en passe! Ce sont de grands atouts à mettre en valeur en entrevue d’embauche.

 

#8 Ne lâchez pas!

Ayez confiance en votre capacité à atteindre votre objectif de carrière. Je termine avec un mot de courage, une citation de Napoleon Hill : « L’échec est le plan de la nature pour vous préparer à de grandes responsabilités ».

 

Rogerio Manso, MGP, PMP
Président, Start Projecting Now
Collaborateur de la Formation Contrôleur de projet
Étiquettes:

Laisser un commentaire