GPBL est fier de soutenir et de s’associer au Jalon, le média des étudiants et des finissants de la maîtrise en gestion de projet de l’ESG UQAM. Passionné par cette industrie, Benoit Lalonde a transmis ses connaissances sur les rouages de la consultation et l’importance de la gestion de projet, via une entrevue largement diffusée sur les médias sociaux ces dernières semaines.

Ce qu’on apprend avec cette entrevue? Que la gestion de projet nécessite passion, patience et ouverture. Et que le regard de Benoit envers la future génération de professionnels en gestion de projet est incroyablement positif !

 

LE JALON, UNE PLATEFORME COLLABORATIVE

Le Jalon donne accès à du contenu de qualité produit par des experts, étudiants et professionnels qui souhaitent partager leurs points de vue, leurs recherches et leurs expériences sur la gestion de projet. Ils permettent également à leurs abonnés de rester informés des dernières tendances, pratiques et innovations en la matière. Et pour GPBL? C’est une bonne façon de rester connectés avec la relève et de participer concrètement à leur croissance. C’est plus de 2300 diplômés, depuis le début des programmes en 1977, qui travaillent maintenant dans les secteurs de la gestion de projet, offrant au Jalon un bagage riche en expertises inspirantes pour les juniors et seniors d’aujourd’hui.  Une association avec GPBL allait donc de soi!

« FAITES-LE AVEC PASSION, OU PAS DU TOUT! »

Dans l’entrevue menée par le Jalon, Benoit Lalonde exprime clairement sa position quant aux qualités que tout gestionnaire de projet devrait posséder afin de bien progresser dans le métier : la passion et la rigueur. « Les entreprises maîtrisent le produit, mais pas le projet ». C’est donc au rôle du gestionnaire d’anticiper et de s’assurer que tout aille pour le mieux. Finalement, il ne suffit pas seulement de connaître son sujet pour être un bon gestionnaire. Il importe que celui-ci ait la capacité de baliser rigoureusement sa pratique selon ce qui se passe dans les autres entreprises et de rester alerte afin de modifier positivement sa propre méthode. Ces qualités sont profitables pour le gestionnaire et sa propre expertise, mais aussi pour le client et les résultats qu’il en retirera.

Nous vous invitons à visionner l’entrevue afin d’en apprendre plus sur le métier captivant de consultant et découvrir les « 5 jamais » de Benoit Lalonde, message important à retenir pour tous les aspirants consultants en GP.

 

One thought

  • Chantal Breton

    Super interessant et très motivant. Bravo à M. Lalonde pour cette entrevue super stimulante!!! longue vie GPBL et à toute son équipe!

Laisser un commentaire