Le gestionnaire de projet doit savoir si son plan de projet se déroule selon la planification. La personne fondamentale pour assister le gestionnaire de projet dans l’élaboration et l’analyse des indicateurs de performance et l’évolution du plan du projet est le Contrôleur de projet, communément appelé PCO. Il est la boussole du gestionnaire de projet, il aide à savoir si nous nous éloignons de nos objectifs et si oui, à quel niveau.

Les points cardinaux du projet

Chaque projet et chaque plan de projet est unique et c’est pourquoi les points de référence doivent être clairement identifiés et suivis afin d’atteindre l’objectif. Ces indicateurs peuvent faire référence aux coûts, aux échéancier, aux ressources, à la portée du projet, à un standard de qualité, etc. Ce sont comme les points cardinaux du projet. Ces indicateurs signalent si nous allons dans la bonne direction.

En outre, il est important de conserver toute la documentation de référence sur la mise en œuvre du projet afin que d’autres gestionnaires puissent utiliser ces informations et faciliter la création d’éventuels d’autres plans de projet similaires.

Le rôle du Contrôleur de projet

Le contrôleur de projet est le bras droit du gestionnaire de projet… c’est le cou qui dirige la tête du projet. Son rôle est d’assister le gestionnaire du projet dans la gestion, l’exécution, le contrôle et le suivi des activités du projet.

Alors que le chef du projet s’occupe de gérer les activités et les ressources, le contrôleur est la personne qui travaille les données et la documentation. Ses activités vont de la saisie de données dans le plan de projet au contrôle des feuilles de temps en passant par la gestion des factures et des coûts financiers du projet. Voici quelques exemples d’activités reliées au rôle de PCO:

  • Être le lien entre le gestionnaire et les ressources du projet;
  • Aider le gestionnaire dans la création du plan du projet;
  • Contrôler les coûts et l’échéancier du projet;
  • Supporter le gestionnaire du projet dans la documentation et le suivi de la méthodologie (s’il y en a une) de gestion du projet;
  • Saisir les données dans l’outil de gestion de projet;
  • Signaler l’état d’avancement du projet en identifiant les variations constatées dans les indicateurs de performance, les risques et les opportunités;
  • Et plusieurs autres activités de contrôle et suivi du projet.

Comment devenir un PCO?

Pour devenir contrôleur de projet, il est avisé d’avoir complété au minimum un programme universitaire de 1er cycle. Il est plutôt courant de voir les PCO dans les domaines des technologies de l’information, gestion, finances et gestion. Toutefois, tous les domaines d’affaires profitent des bénéfices d’une saine gestion de projet.

Par la suite, il est préférable d’avoir une formation de base ou intermédiaire en gestion de projets. Le PCO doit être capable de communiquer avec le gestionnaire du projet de façon technique ainsi qu’avec les autres ressources et parties prenantes de façon moins technique. Il doit maîtriser toutes les phases et processus de la gestion du projet.

Finalement, il faut développer une expertise des outils fréquemment adoptés en gestion de projet comme la suite Office et MS Project.

Le salaire d’un PCO varie en fonction de l’expérience et des responsabilités dans le projet. Selon les normes canadiennes, un PCO qui débute gagne un salaire entre 50k à 90k par année.

Une formation PCO? Un atout dans votre curriculum vitae

Ce métier vous intéresse? Ne manquez pas la nouvelle “Formation Contrôleur de projet“de 6 jours complets, une collaboration entre GPBL et Start Projecting Now. La première cohorte débutera le 15 mars prochain et un tarif exceptionnel sera offert aux premiers inscrits. Cette formation vous apportera l’ensemble des connaissances que vous devez avoir pour performer comme PCO en plus de démontrer votre sérieux dans votre choix de carrière.

Tags:

Leave a Reply