Votre organisation a-t-elle du retard dans ses projets? Peine-t-elle à procéder à un alignement stratégique? Connaît-elle des problèmes de capacité ou de communication?

Les compagnies réalisent généralement 60% de l’énoncé de leur stratégie du fait des problèmes liés à la planification et à l’exécution des projets, programmes et portefeuille de projet.

Le standard OPM développé par le PMI accompagne les organisations dans l’implantation d’une approche organisationnelle en gestion de projet.

 

L’approche organisationnelle de gestion de projet

Selon le standard : « L’approche OPM consiste en l’application cohérente de connaissances, d’habiletés, d’outils et de techniques à vos activités organisationnelles et de gestion de projet afin d’accomplir les buts de votre organisation.»

Chez GPBL, notre approche est constructive et basée sur l’amélioration. Nous vous proposons une formule adaptée à votre organisation et qui englobe le cycle de vie global de vos initiatives. Différentes vues d’analyse vous seront offertes selon votre audience.

Avec cette approche, nous cherchons à établir une manière commune de travailler sur les projets et à leur donner une structure. Nous cherchons à standardiser vos activités, à leur procurer davantage de constance. Pour cela, il nous faut circonscrire les meilleures pratiques de votre entreprise ainsi que les leçons apprises par celle-ci.

Nous vous aidons aussi à définir les différents rôles et responsabilités nécessaires pour votre projet et à faciliter une coopération efficace entre les équipes et départements. Nous établissons avec vous un vocabulaire pour vos programmes, un langage commun à tous. Votre gestion organisationnelle de projet en général s’en trouvera améliorée.

Le nouveau standard OPM est plus complexe qu’un simple agencement d’outils et de méthodes de gestion de projet. Notre approche n’atteint son plein potentiel que lorsque ses différents contenus sont coordonnés et interreliés.

 

Les 3 axes critiques

Le standard OPM s’attarde sur 3 axes critiques :

 

1. Gestion du savoir

La gestion du savoir implique la création, le partage et l’usage d’expérience, de valeurs, de croyances, d’informations contextuelles, d’intuition et d’idées pour adresser les besoins de l’organisation. C’est un procédé où l’on dissémine des informations et des éléments de contexte afin d’augmenter la capacité de prise de décision dans l’entreprise ainsi que l’habileté d’entrer en action des individus.

La gestion du savoir est essentielle afin d’instaurer une constance dans l’exécution et l’accomplissement des tâches à l’intérieur de votre organisation. Vous cherchez avec nous un équilibre entre les gens, le savoir et les procédés. Grâce à cette approche, vous connaîtrez des performances augmentées. L’innovation et l’intégration des procédures seront facilitées dans votre entreprise, les leçons apprises vont être plus aisément partagées et les meilleures pratiques mieux documentées.


2. Gestion des compétences

La plupart des organisations ont un processus servant à donner de la rétroaction aux individus sur leur performance. Une fonction centralisée s’en charge souvent. Parfois, elle entre en conflit avec le développement des portfolios, programmes et portefeuilles.

Afin de s’assurer que votre gestion des compétences fonctionne à votre avantage, il faut considérer vos besoins présents et futurs dans le domaine. Également, vos programmes de mentorat doivent avoir des priorités qui correspondent aux besoins de vos projets courants.

Une organisation doit également établir et maintenir une structure de répartition des tâches selon les fonctions qu’occupent les individus. Votre cadre de développement des compétences devrait être basé sur les habiletés spécifiques qui sont requises par vos programmes, portfolios et projets.

 

3. Gouvernance OPM

La gouvernance OPM permet aux organisations de gérer leurs projets avec constance et d’en maximiser les bénéfices. La gouvernance est accomplie à travers les actions d’un corps décisionnel chargé d’endosser ou d’approuver les éléments de gestion de projet dont elle a charge. C’est un cadre logique, robuste qui peut être répliqué et qui est employé en gestion organisationnelle.

Une gouvernance OPM efficace aide au succès de votre organisation car elle définit le degré d’autonomie et de responsabilité donnés aux individus dans leur poursuite des buts de l’organisation. Elle contribue également à aligner la vision stratégique et les objectifs de programmes, portfolios et portefeuilles et à créer des indicateurs de performance qui aident l’organisation dans ses prises de décisions.

 

Les 5 étapes d’un diagnostic de maturité

Un diagnostic de maturité se déroule en cinq étapes :

  1. Réunion de démarrage;
  2. Cueillette de données afin de mesurer les efforts déployés par votre organisation en gestion de portefeuilles, de programmes et de projets;
  3. Atelier de priorisation afin d’identifier les aspects spécifiques de votre approche qui sont à améliorer et à optimiser afin d’atteindre les buts que vous vous êtes fixés;
  4. Rapport exécutif et plan d’action;
  5. Formation et accompagnement.

Chaque organisation mérite une adaptation sur mesure de ses pratiques

Pourquoi la vôtre devrait-elle saisir l’opportunité de se mesurer par rapport au modèle du PMI?

Parce que le diagnostic de maturité basé sur le standard OPM3 vous permettra de connaître votre niveau de performance en gestion organisationnelle de projet. En mettant par la suite nos recommandations en application, vous verrez une amélioration dans

  • la gestion des ressources financières, humaines et matérielles de votre organisation;
  • la coordination transversale des projets;
  • l’atteinte de vos objectifs stratégiques;
  • la réalisation de la vision de votre organisation;
  • vos résultats d’affaires;
  • la capacité de surveillance de vos résultats.

Pour en savoir davantage sur la gestion organisationnelle de projet et le diagnostic de maturité, n’hésitez pas à communiquer avec nous.

Leave a Reply